Ce site dédié à l'oeuvre de Charles JULIET est un espace de documentation subjective et de rencontre entre ses Lecteurs et l'Association "La Cause des Causeuses", Avec son accord, les principaux événements concernant son actualité éditoriale et ses rencontres publiques y sont évoqués.
Previous month:
octobre 2011
Next month:
février 2012

novembre 2011

ACCUEILS de Charles Juliet en réédition, disponible en librairie le 1er Décembre 2011

 

LA RECHERCHE DE SOI EST UN LONG CHEMIN...

 

"Morale exigeante. Travail incessant. Alors que tant de choses chaque jour - en nous ou hors de nous - nous incitent à baisser les bras, nous détourner, choisir le retrait. Ne pas perdre de vue que je ne suis, que tu n'es que rarement à la hauteur de ce que nous désirerions être. Faire preuve de patience et de compréhension. Envers soi comme envers autrui. Et ne pas de laisser décourager par les échecs et les déconvenues. Ni par tout ce qui assombrit l'horizon. Pour ce faire, s'employer à se donner des fondations et à se construire. En vue d'être clair, robuste, résolu. Ainsi une têche qui ne peut avoir de fin. Qui implique en outre lucidité et courage. Soit le refus de toute illusion. De sorte que rien jamais ne puisse déraciner notre foi en l'homme. En l'humanité.

[...]

 

Et souvent tu es là quand j'écris. Avec ta fatigue , tes tourments, ton angoisse. Parfois ton désespoir. Et ces mots que je tire de ma nuit, je les trace à ton intention. Avec cet espoir qu'ils te rejoignent, te révèlent à toi-même, te donnent une plus claire conscience de ce que tu es et éprouves. Avec cet espoir qu'ils t'apaisent et te réconfortent. Qu'ils te soient parfois appui, nourriture, lumière.

 

Charles JULIET, Accueils, Journal IV - 1982-1988,  P.O.L. Décembre 2011 (Réédition), p.198-199.

 

 Photo de couverture :  Sylva VILLEROT


Charles Juliet au Salon du livre de Chaumont en Haute-Marne : L’art en lettres

 

 Dans le PROGRAMME

 

Affiche3-400

 

Dimanche 13 novembre

11h30-12h15
Parcours d’écrivain
avec Charles Juliet et Gérard Mordillat

Animé par Bernard Magnier

Le premier vit en province, dans un retrait assumé, et paraît n’avoir d’autre vie que l’écriture et sa quête intérieure. Le second, plus tourné semble-t-il vers l’extérieur, multiplie les formes de réflexion sur l’écriture, passant du journalisme littéraire au roman, du cinéma au documentaire, de l’interrogation sociale à la rédaction des Evangiles. Entre eux, pourtant, on devine bien des points de rencontre, à commencer par ces grandes figures qui traversent leur oeuvre, de Beckett à Bram Van Velde ou d’Artaud à Jésus.